Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

 

Notre mode de vie fait que l'on vit souvent à 100 à l'heure .
Prendre son temps devient parfois un luxe .
Le virus du voyage aidant , nous avons souhaité  VIVRE EN FAMILLE un peu plus que quelques heures par jour .
Ces voyages, plus ou moins longs, sont également des moments privilégiés pour faire découvrir  à nos ados différentes cultures ; leur montrer que notre planète n'est heureusement pas uniformisée , que les différences culturelles , ethniques , religieuses existent .

 C'est tout simplement essayer de leur faire découvrir le grand livre de la vie !


                                                                                                   
english-version

Recherche

Articles Récents

13 octobre 2016 4 13 /10 /octobre /2016 18:28

 Ce n'est qu'un au revoir !!!

 

Environ 49500 visiteurs uniques ont visité ce blog depuis sa création et je vous remercie tous .

Ce blog dans cette version actuelle ne m'offre plus la possibilité de m'exprimer comme je l'entends .

J'ai donc décidé d'aller voir ailleurs si ciel est plus bleu ...

Dans un premier temps , je souhaite conserver ce blog mais il ne sera plus mis à jour avec tout ce qui en découlera ( pubs à gogo etc ) 

 

Si vous souhaitez continuer à lire nos petites aventures vous pouvez nous rejoindre à cette adresse :  A l'airlibre 2

 

 

Soyez indulgent tous nos voyages n'ont pas encore migrer sur la nouvelle version ... 

 

Published by Gaëtan
commenter cet article
23 août 2016 2 23 /08 /août /2016 14:50
ANDALOUSIE

Voici 2 petits montages de notre voyage en Andalousie .

Le court ne reprend que des moments passés sur les pistes andalouses .

Le plus long prend en compte l'ensemble du voyage .

Comme il ne m'est plus possible de diffuser de montages vidéos dans la version actuel de mon blog je vous mets ces 2 liens .

https://vimeo.com/179807192 ( version courte )

https://vimeo.com/179890343 ( version longue )

Published by Gaëtan - dans Autres voyages
commenter cet article
16 août 2016 2 16 /08 /août /2016 18:39
ANDALOUSIE 2016

PROCHAINEMENT UN PETIT COMPTE RENDU .

Published by Gaëtan
commenter cet article
15 mai 2016 7 15 /05 /mai /2016 21:30

         
Le slogan du pays : La beauté a une adresse Oman .
On a voulu aller vérifier si  c'était vrai ...

Quand on dit que l’on part à Oman il y a deux réactions .
La première est de nous demander où se situe ce pays puis la seconde mais c’est dangereux par là-bas !    La première interrogation peut se comprendre tant le pays ne fait pas parler de lui . Quant à la deuxième à l’heure actuelle elle est complètement erronée .
Cela fait déjà quelques années que l’idée de partir à Oman nous trottait dans la tête .Pour diverses raisons cette idée était à chaque fois reportée . 
A la base , nous avions comme projet de partir aux iles Canaries mais le prix des billets d’avion étaient beaucoup plus cher que d’aller en vol direct sur Oman . Il n’en fallait pas plus pour nous décider enfin à partir là-bas .

A Roissy , on retrouve par le fait du hasard Fred et Anne , ZigZag.Cruiser du forum Casa Trotter . On fera donc le voyage ensemble . L’avion de la compagnie omanaise est récent . Cerise sur le gâteau celui-ci n’est pas complet . Dès le décollage on s’installe chacun sur une rangée de 3 sièges qui nous servira de lit pendant tout le voyage qui dura env 7h30 .
A l’aéroport de Mascate , les formalités de visa se font rapidement . On n’en dira pas autant de l’agence de location de voiture . Plus de 2h pour se voir attribuer un 4x4 en boite auto qu’on ne voulait pas . Idem pour la famille qui était devant nous qui ne souhaitait pas avoir ce même 4x4 en boite manuelle . On propose au loueur de faire l’échange de façon à contenter tout le monde . Après bien des hésitations il accepte mais se mélange dans les papiers . Heureusement tout finira par s’arranger enfin presque …
Une fois sortie de l’aéroport, nous prenons la direction d’un centre commercial français bien connu pour acheter des cartouches de gaz ainsi qu’un matelas gonflable qu’on installera chaque soir dans le 4x4 . Ensuite direction les montagnes des environs de Rustaq  . On retrouvera  quelques jours plus tard Fred et Anne ainsi que la Breizhou family .

Lors de cette première journée , on a un peu de mal avec les indications routières . Les panneaux sont en arabe et en anglais . Pratique me direz-vous sauf qu’en anglais un même village peut avoir plusieurs orthographes différentes suivant l’humeur de celui qui l’a conçu !
Ce qui nous vaut de tourner et chercher un wadi pendant pas mal de temps avant de se rendre compte qu’on l’avait dépassé depuis bien longtemps . On finit quand même par trouver l’entrée du wadi Sathan dont la chaussée est en totale réfection . 

Nous roulons dans le lit du wadi . La nouvelle route dénaturera complètement cette magnifique gorge mais ce changement profitera aux populations locales qui mettront beaucoup de temps à rejoindre la plaine . A cause de ces travaux , certaines entrées de pistes ont été coupées . Ce qui ne facilitera pas notre progression . On demande à des jeunes en 4x4 qui à force eux aussi de demander et de nous accompagner finiront par nous mettre dans la bonne direction . Ouf il était temps car le jour commençait à diminuer sérieusement . A peine a-t-on fait 1km qu'on trouve miraculeusement un coin pour bivouaquer .

Après une bonne nuit de sommeil , nous reprenons la piste qui se révèlera très belle . La fin du wadi Bani Sathan passe dans des endroits tellement étroits où de temps à autre le ruisseau et la piste ne font plus qu’un .


]
Le Wadi Sathan et le Wadi Bani Awf


La piste bifurque ensuite en direction du wadi Bani Wauf ; c'est à tomber par terre tellement c'est beau .
On descendra la première partie qui est goudronnée , c'est loin d'être la plus belle .
Une fois remonter sur la piste , ce n'est qu'une succession de paysages magnifiques . La piste est en bon état , seul des passages à fort pourcentage mettent un peu de piment . Par endroit on domine le fond du canyon de plus de 100 m . Impressionant ! Croisé un véhicule est parfois problématique . La piste est étroite et le précipice jamais loin .
Sur la fin du trajet on rencontre un cycliste allemand . Je lui souhaite bien du courage . Il va avoir forte affaire avec le dénivelé .





Le midi , ce sera souvent notre habitude . on s'arrête dans un petit resto indien ou bengali . Celui d’ Al Hamra nous proposera un bon jus de mangue puis un plat de poulet et de bœuf . C’est bon et épicé à souhait.





A Misfat , on visite le petit village et surtout sa palmeraie . La petite ballade était sympa malgré la chaleur sur la fin . Tant qu'on était dans la palmeraie tout allait bien , mais quand on est rentré par la route on a eu un peu chaud .





Quelques kms plus loin on s'est arrêté pour essayer de visiter le petit village en ruine de Gulum et bien raté impossible de le voir sauf de loin . Tous les jardins sont clos ou cadenassés . Nous n’osons pas demander aux jardiniers qui s’affairent sur leurs parcelles .
 

Après le village de Ghul , la montée sur le plateau de Sham clôtura cette journée bien remplie . 
On s'est un peu perdu . Qu’importe ,les paysages sont très beaux mais impossible de trouver un endroit à peu près plat et pas trop envahi par les cailloux pour camper .

On finit par trouver une piste à l'entrée un peu scabreuse . A ce moment-là passe un omanais dans un pick-up qui nous déconseille de nous y engager . . Il craint que le 4x4 glisse et se retrouve sur le flanc . C'est vrai qu'il y avait un dévers assez important à franchir mais qui ne me paraissait pas insurmontable .
Cette personne qui parle bien anglais  nous conduit dans un resort non loin de là . Avant cela on lui avait fait comprendre qu'on cherchait un coin dans la nature . Pas de problème une fois au resort on passe devant les bungalows et il nous conduit sur un terrain plat et sans cailloux à l'arrière du complex . Je lui demande s'il n'y aura pas de problème avec le resort et là il me dit . Normalement c'est interdit de camper mais je suis le responsable et je vous y autorise …
Nous le remercions très chaleureusement et comptons prendre le petit dej le lendemain matin .


 La  nuit fut très froide , nous n'avions rien pour nous abriter du vent . 
Malheureusement personne à la réception de l’établissement . Seulement quelques ouvriers qui restaurent un bungalow ; ils ne nous comprennent pas . On repart sans avoir une nouvelle remercié revu notre bienfaiteur et prendre le petit dej , ce qui aurait été la moindre des choses ...

La veille , je m’étais entêté  à prendre une piste qui n'était en fait pas la bonne . En sortant du resort on arrive à retrouver le bon chemin pour aller au grand canyon d’arabie . 
Le canyon est très profond , on peut avoir des regrets de ne pas l'avoir vu hier soir quand la lumière au soleil couchant devait lui donner de très belles couleurs .

La descente du plateau est rapide . D’ailleurs certains n'y sont pas parvenus !
Nous sommes passés de plus de 2000 m à 700 m en seulement une vingtaine de kms .




A Balha nous stoppons devant le premier resto qui se trouve sur notre chemin .
Pour moins de 10 Euros on a mangé du mouton korma avec un très bon plat de légumes , du riz , des parathas puis une sorte de raita très fraiche . Un régal .





Pour digérer le tout , la visite du château qui est classé au patrimoine mondiale de l'UNESCO s’impose .
Très beau château , restauré avec les matériaux d'époque . Seul regret , on ne sentait pas vraiment une âmes , toutes les pièces étaient vides .
A la sortie nous avons voulu aller voir le quartier des potiers qu'on n'a malheureusement pas trouvé .





Le thermomètre affichait allègrement 39c , tous les commerces étaient fermés ; logique pour un début d'après midi .
De vieux quartiers complètement délabrés en contre bas du château ont attiré notre attention . Dommage de laisser un tel patrimoine s'effondré ...




C'est notre journée culturelle puisqu’après le château de Bahla , nous sommés allés visiter celui de Jabreen . Un très beau château également bien restauré et surtout meublé . Pour 2 euros , on nous propose avec le prix de l'entrée des audioguides en français . Vraiment sympa .
Il est assez petit mais la visite fut très instructive . De ses plus hautes tours on domine une palmeraie .





On ne voulait pas se faire avoir comme la veille , du coup on décide de chercher rapidement un coin pour bivouaquer . On s'enfonce dans le djebel El Khawr pour essayer de trouver une pass pour rejoindre le wadi Aïn où nous devrions trouver des nécropoles . On nous indique une route en travaux mais on nous prévient que ça grimpe et que certains passages ne sont pas en bon état .
A l’entrée de la piste un panneau nous informe que l’on s’y engage à nos risques et périls . C’est la première fois que l’on voit un tel panneau dans le pays . Effectivement les infos se sont révélées justes mais ça passe ! Pas de photo , on stressait un peu …


On s'installe tranquillement . Un gars en voiture arrive et nous explique qu'il est berger et qu'il vient ici tous les soirs pour surveiller aux jumelles ses chèvres qui sont sur la montagne d'en face !
Dur comme job . :lol:





Un peu plus tard 2 autres gars viennent nous tenir compagnie . Pour un endroit qu'on pensait tranquille et retiré puisque nous sommes à plus de 5 kms du premier village c'est raté . Peu importe , eux aussi sont très sympas . On discute de tout et de rien . Bref la soirée a passé très vite .
 

Après le petit dej on est parti chercher nos tombes pré islamiques . 
On a tourné un peu mais on a fini par les trouver . 

Une quinzaine de dômes sont perchés sur une petite colline. 
Certains sont encore à peu près en bon état mais laisse à penser qu'ils ont été visitées .

A Nizwa , on commence la visite par les différents souks . Tout me semble aseptisé . Habituellement le souk de la viande est souvent terrible aussi bien olfactivement que visuellement , ici rien de tout ça , la viande est stockée dans des frigos . Seul le souck du poisson présentait de beaux thons mais également de beaux nuages de mouches .

La visite du fort s'est révélée intéressante . Du haut de sa plus haute tour , on domine la ville de 40m .

Pour rejoindre le plateau de Sayq , il a fallu passer un check point militaire qui s'assurait que nous étions en règle et nous donner les consignes de sécurités .  Même si c'est asphalté , seul les 4x4 ont l'autorisation de l'emprunter . Le pourcententage par endroit est important .    

 

Une fois sur le plateau on jardine un peu pour trouver le Diana point . Un point de vue magnifique sur les wadis qui traversent le plateau . Les brumes de chaleur nous empêchent de faire des photos correctes .

On a fini nos visites du jour par le village abandonné du wadi Bani Habib . On a descendu env 200 marches pour pas grand-chose.
Le village est tout écroulé et il est interdit d'y pénétrer . On ne verra le panneau qu'en ressortant ...  :/ 

Ce soir on s'est trouvé un très beau bivouac . Nous sommes sur un promontoire avec une vue imprenable sur 2 vallées .
Seul hic rien ne nous protège du vent , on risque d'avoir un peu froid car nous sommes à env 2000 m d'alt . Mais qu'importe c'est beau.

On a ensuite entamé la descente du plateau puis direction Ibri .
 

La vieille ville regorge de vieilles maisons bourgeoises qui malheureusement sont toutes en ruines . Au temps de leur splendeur elles devaient certainement être très agréable à y vivre . La ville a été bombardée par la RAF dans les années 1950, lorsque le sultan d’Oman s’est fait aider par les Anglais pour tenter de reprendre le contrôle de la région aux tribus rebelles.

 

 

J'avais ensuite prévu de rejoindre Fins par les pistes . Ce qui n'était pas prévu c'est que l'itinéraire envisagé ne s’est pas déroulé exactement comme prévu . C’est ça aussi le voyage !
 Certaines pistes étaient coupées , on s'est retrouvé très vite sans aucun repère cartographique si ce n'est un point sur le gps qui nous disait si l'on s'éloignait ou se rapprochait de quelque chose d'existant .
Par endroit la piste n'était pas large . En croisant un autre véhicule je me suis mis dans un trou . Heureusement rien de grave .
Plus loin , la piste était très ravinée dans une forte montée . Au premier essai je me suis mis dans une grosse ravine ; pas le choix il a fallu remblayer pour se sortir de ce mauvais pas . Ce qui consolait , les paysages était grandiose .
Force est de constater qu'on ne rejoindra pas Fins dans la journée . 

On reste bivouaquer en pleine montagne à 1300 m .
Au matin , le ciel est gris . Après le petit dej ça se couvre encore davantage et l'on est dans le brouillard . 
On repart à 2 à l'heure . On ne voit pas à 10 m ; les essuis glace sont dans un triste état . Je suis obligé de m'arrêter pour essuyer de temps en temps le pare-brise avec  du papier absorbant ...

Finalement sur la fin du trajet ça s'améliore . Dans un village un 4x4 nous rattrape et nous demande si l'on ne veut emmener son passager  jusqu'à la route . On n'hésite un peu car le gars nous semble au début un peu bizarre mais tout se passera bien .

En longeant la côte par une piste et non l’autoroute , nous avons la chance de voir quelques gazelles qui passent juste devant le Toy , pas le temps de prendre l’appareil photos qu’elles sont déjà loin .
On aura plus de chance avec les vautours qui en s’approchant discrètement se laisseront photographier .
On arrive au wadi Shab . Comme on est le week end , le parking est bondé . Il y a beaucoup trop de monde à notre gout , on y renonce .

Au wadi Tiwi , il y a moins de monde , on se fait une petite rando très sympa malgré la chaleur ; on peut observer les systèmes d'irrigation de la palmeraie .

 




A Sur , une visite au chantier naval s’impose . Un boutre est en construction . Impressionnant de voir comment est assemblé ce bateau . Tout est fait semble t il à la main . Je n'ose imaginer le nombre d'heures de travail .





Non loin de là , un petit musée regroupe quelques vieux gréements typiques du pays .
On continue ensuite notre descente vers le Sud . En passant dans la petite ville de Al Ashkharah , le port abrite une bonne dizaine de boutres . Un gars m'accoste en anglais et me demande ma nationalité en me disant qu'il a un cadeau à me faire .
Ben pourquoi pas !!!
Il ouvre son coffre de voiture et me donne un livre en français . Une version sans doute revisitée du coran . Pas sûr qu'on la lise …





Ce soir on bivouaque sur la cote non loin de la mer . Nous en sommes séparés par un petit cordon de dunes .


Nous sommes partis de bonne heure pour rejoindre Shana port d'embarquement pour l'ile de Masirah .
La chance est avec nous puisque nous arrivons au port 15 mn avant le départ du ferry . Seul petit problème nous n'avons pas de tickets . Le gars de l'embarquement nous dit qu'il attendra notre retour de l'office pour faire partir le ferry , sympa ...
Après 1h de traversée nous débarquons sur Masirah .





On fait quelques courses puis on commence à visiter . Les paysages de l'intérieur de l'ile n'ont rien de sensationnels en revanche , la cote est très sympa .
Comme l'ile n'est pas très grande et qu'une route la coupe en plein milieu, vers midi nous retournons en ville se faire un petit resto . Poulet biriani pour changer . Heureusement que tous les cuisiniers n'ont pas la même recette , ce qui nous permet à la finale d'avoir un plat un peu différent chaque jour , bien que les ingrédients soient irrémédiablement les mêmes .





Nous reprenons l'exploration des plages pour tenter de trouver celles qui nous semble la plus propice à l'observation des tortues .
Sur certaines plages du Sud de l'ile on trouve des indices ( crânes , carapaces ossements de tortues .







On trouve également une quantité incroyable de poissons séchés ou en état de décomposition avancé .
On finit par jeter notre dévolu sur la plage de Ghab même si ce n'est pas le plus beau bivouac que l'on ait repéré , ça nous semble être l'endroit le plus favorable pour l'observation des tortues .





Cette nuit, on tentera de se lever pour voir si des tortues viennent pondre . Perso , je n'y crois pas beaucoup .
 

Après un petit intermède voici la suite de notre voyage .

Et bien non , nous n'aurons pas eu la chance d'observer une ponte de tortues .
Nous nous sommes levés vers 4h mais malheureusement rien , pas un indice qui pouvait nous laisser l'espoir qu'une tortue serait venu dans la nuit .
Tant pis une autre fois peut être .

Nous avons continué l'exploration de la cote par les pistes . Certaines plages sont très belles avec un sable si fin et si blanc que l’on dirait du sucre ou de la farine .
On remarque toujours autant de poissons morts . Est-ce des rejets de la pêche ou les dégâts fait par une pêche à la dynamite ou autres moyens illicites on ne le saura jamais .

En quittant le ferry , à coté de Shana , la route passe au milieu d'une lagune où les hommes extraient le sel . De gros tas mis en sacs attendent d'être chargés 
Nous avons roulé une bonne partie de l'après-midi sous un ciel plombé jusqu'à Al Khaluf .

Après le village , on roule sur la plage . La marée est montante ce qui ne me rassure pas en cas de plantage .
Comme je suis toujours aussi têtu , je n'ai pas dégonflé . Heureusement le 4x4 a de la puissance .
Après 2 bons kms on trouve un semblant de sortie et un espace un peu plus dur pour passer la nuit .
Nuit très tranquille sous un beau ciel étoilé .


Notre bivouac vu de loin 

Au matin avant le petit dej on est parti faire une petite marche dans les dunes . Je suis un peu déçu , je m'attendais à beaucoup plus de dunes blanches immaculées .
Sommes nous pas au bon endroit , toujours est il qu'il y en a peu . Le paysage est tout de même très beau . On apprendra en rentrant qu'il aurait fallu faire quelques kilomètres supplémentaires pour atteindre les Sugar Dunes . Ca nous donne une raison de plus de projeter de faire un second voyage dans ce pays .
Pour repartir , la marée est encore plus haute qu'hier . Je dois bien négocier certaines zones pour ne pas m'ensabler .

 

Une fois sur le goudron on visite très rapidement les pêcheries . De vieux Toys hors d'âges et totalement rouillés servent encore malgré leur état de ruine très avancés .

En remontant sur Mahout , nous avons la surprise de voir de nombreux chameaux qui pataugent et se gavent d'herbe bien verte . Un tel contraste est à peine croyable . 

Mais très vite le désert reprend ses droits . Pendant plus de 2h on roule avec une visibilité réduite . Je suis obligé d'allumer mes phares en plein jour . La tempête de sable souffle fort . 
J'ai l'impression de faire du sur place que le paysage ne change plus . C'est monotone et fatiguant de rouler ainsi . Il faut rester vigilant . Les dromadaires en liberté ne connaissent pas les passages cloutés ...

A Sinaw , on fait une halte et l'on visite le petit marché . Un gars très sympa blague avec ses quelques mots d'anglais . Il accepte qu'on le prenne en photo . Ali est vendeur de légumes mais il pourrait très bien faire comédien ...

On repart par une piste jusqu'à la ville voisine d’Al Mudaybi on l'on se trouve un bon restaurant qui nous sert du dromadaire .
C'est bon mais certains morceaux sont un peu durs . On nous a installé seul au milieu d'une pièces composée de plusieurs alcôves . Les Omanais sont des adeptes du drive . Ils klaxonnent , reste dans leur voiture se font servir et reparte sans mettre un pieds dans le resto . Si ça ne va pas assez vite à leur yeux , le klaxon reprend de plus bel jusqu’à ce que la commande arrive !

Notre but est le Wadi Bani Khalid . Une mer de palmiers s’étend à nos pieds .

 On a galéré pour trouver un bon bivouac . On a été obligé de redescendre dans la vallée pour finalement après avoir encore jardiné un petit coin isolé au fond d'un petit canyon .La piste n'est pas large mais ça passe .

 On croyait l'endroit tranquille jusqu'au moment où nous avons vu arrivé un gars à pieds avec un jeune dromadaire suivi d'un 4x4 .
Quelques mots échangés et une ou deux photos faites ils sont repartis en nous disant que le seul problème que l'on risque d'avoir ce soir ce sont les moustiques .

Le lendemain matin , nous sommes remontés au Wadi Bani Khalid . Le hasard a fait que nous avons retrouvé Fred et Anne. Je suis parti seul jusqu'à la grotte . Rien d'extraordinaire . Ensuite je suis un peu redescendu dans le lit du wadi et j'ai continué à crapahuté de rochers en rochers . A cet endroit le wadi est à sec mais que c'est beau . 

Pas un bruit si ce n'est celui des oiseaux .

Après cette balade on a rejoint le village où nous avons fait quelques courses et mangé dans un resto indien .
Puis nous avons roulé ensemble jusqu'au point de rendez vous que l'on s'était fixé avec la Breizhou family .
En attendant Martial et sa petite famille , nous nous sommes installés dans coffee shop histoire pour nous de boire quelques verres de tchai .

 

On est tous repartis en direction des Wahiba sands . Les dunes sont belles malgré qu'elles soient parsemées de végétation . Je ne m'attendais pas à un tel décors .
Nous avons installé le bivouac un peu avant le 1001 nuits camps . 

J'ai voulu aller faire des photos du coucher de soleil . Comme on était mal situé par rapport au soleil , nous avons repris le 4x4 . En voulant coupé au plus court et monter une dune j'ai fait l'erreur de ne pas aller reconnaitre avant de vouloir descendre une petite dunette . Résultat l'avant a plongé dans le sable et surtout dans de l'herbe à chameau . Cela m'a endommagé une partie du pare choc . Maintenant il restera à voir avec l'agence de location comment ils vont le prendre ....
On a passé la soirée au coin du feu à se raconter encore et toujours nos anecdotes de voyages sous un magnifique ciel étoilé.

En se levant le ciel était couvert . Heureusement  il s'est rapidement dégagé .
 La première partie est jolie . De belles dunes longent la piste de chaque côté . Nous conduisons dans un couloir plus ou moins large . 

La suite fut quant à elle plus monotone . Si l'on avait remplacé ce sable jaune blanc par du sable rouge on se serait cru en Australie sur les pistes du cap Peron . La végétation est omniprésente. Il a dû pleuvoir peu de temps avant notre passage . 

On a trouvé des champignons ressemblant un peu à des coprins en un peu plus gros .
Mon expérience de conduite dans le sable a été jusqu'à maintenant très limitée , un peu au Maroc et en Australie mais sans réel engagement .
 La conduite me semble moins difficile que je ne le pensais . Il faut apprendre à lire les différentes couleurs du sable ainsi que la forme des dunes .
Ce n'est sans doute pas une généralité mais j'ai remarqué que plus le sable était foncé , plus il était porteur . Le sens du vent a également son importance . Il permet de déterminer la direction dans laquelle le sable court . Face au vent c'est dur , protégé du vent c'est souvent mou .
On a croisé peu d'animaux hors mis quelques chèvres et dromadaires ainsi qu'un beau lézard que j'ai coursé pour le prendre en photo . Mr lézard n'était pas décidé ; à ce petit jeu de la course dans les dunes je vous laisse deviné qui a gagné ...

Par endroit nous devions franchir des cordons de dunes . Les 2 autres véhicules étaient en boite auto Ils ont semblé parfois avoir eu un peu de mal . Ce qui nous a obligé à faire un peu de hors-piste pour trouver un terrain plus favorable pour passer de l'autre côté .
Heureusement que Fred , maîtrisait l'orientation . Après quelques explications et reconnaissances ,il finit par trouver le bon endroit pour passer .

Sur la fin du parcours on s'est retrouvé face à 2 grosses dunes à franchir . Quel plaisirs de grimper ces dunes . 
Une fois ces derniers obstacles franchis , la mer était en vue annonçant la fin de la traversée des Wahiba Sands .
En conclusion , c'était très sympa et rassurant d'être à plusieurs véhicules pour ce type d'exercice . Mon regret est que j'ai trouvé le parcours beaucoup plus monotone que je l'avais imaginé . J'aurai aimé faire plus de franchissement de grosses dunes , mais ce fut une belle expérience . 
Après un dernier repas en commun , nous nous sommes quittés . Martial et Fred sont partis vers le Sud . 
Quant à nous il fallait absolument commencer notre remontée du pays .


Dernière étape de notre voyage en terre omanaise la capitale Mascate .
Sur les conseils de Fred ert Anne , nous avons passé notre seul nuit d’hôtel de ce séjour dans un appart hôtel situé dans le quartier indien . Nous n’avons pas de chance , il a plu toute la journée . Chose rare pour le pays puisque cela n’arrive qu’une bonne dizaine de jours par an d’avoir une pluie continue pendant toute une journée .
Les rues sont inondées et la température est beaucoup plus fraîche .
En soirée on se décide à aller visiter le souk . Les ruelles sont inondées et les commerçants sont plus affairés à évacuer l’eau qu’à s’occuper des clients .


Juste avant de reprendre l’avion le lendemain matin nous visitons la grande mosquée .

Que dire,  si ce n’est que c’est tout simplement magnifique .  La mosquée est récente puisqu’elle a été achevée en 2001 . A ‘intérieur les superlatifs ne manquent pas pour décrire les lieux . 
Dans la salle de prière on marche sur l’un des plus grands tapis fait à la main du monde . Il mesure 70 mètres par 60 , pas moins de 600 tisserands y ont travaillé pendant 5 ans pour le réaliser  .
 Au milieu de la coupole est accroché le plus gros chandelier en cristal serti d’or du monde .
Malgré toute cette opulence , ce lieu respire la sérénité surtout quand on la chance de s’y retrouver seul .  

Une fois à l’aéroport , nous rendons le 4x4 . Le voyage est fini . Oman nous a enchanté . On s’est senti en sécurité partout dans le pays . La population est adorable . Les paysages sont variés et souvent magnifiques . Le pays ayant un riche passé , les monuments ne manquent pas . Tout ce cocktail fait que l’on est loin d’avoir tout visité .
En conclusion un deuxième voyage s’impose …

Published by Gaëtan - dans Autres voyages
commenter cet article
25 avril 2016 1 25 /04 /avril /2016 19:08

 

Comme il m'est impossible maintenant de diffuser mes photos mise sur Youtube sans passer à une version supérieure qui ne m'intéresse aucunement , voici un lien qui vous permet de visualiser mes photos d'Oman en musique ...

 

https://www.youtube.com/watch?v=Pxq2M8WABjs

 

 

 

 

 

 

 

 

Published by Gaëtan - dans Oman
commenter cet article
13 avril 2016 3 13 /04 /avril /2016 22:22
Oman

Bientôt le Sultanat d'Oman sera à l'honneur .

Published by Gaëtan
commenter cet article
27 décembre 2015 7 27 /12 /décembre /2015 22:25
Meilleurs voeux

Meilleurs voeux à tous .

Published by Gaëtan
commenter cet article
2 août 2015 7 02 /08 /août /2015 15:05

Retour en images sur notre dernier voyage en Grèce ( 07/2015 )

Un cocktail de visites et de chemins assez faciles dans le Nord du pays , de plages dans le Péloponèse voilà en résumé notre séjour hélénique .

 

 

Dodone

Dodone

Bivouac près des gorges de Vikos

Bivouac près des gorges de Vikos

Monastère de Monodendri - Gorges de Vikos

Monastère de Monodendri - Gorges de Vikos

Gorges de Vikos
Gorges de Vikos
Gorges de Vikos
Gorges de Vikos
Gorges de Vikos

Gorges de Vikos

Pont de Kokkoris

Pont de Kokkoris

Rencontre avec un mastodonte

Rencontre avec un mastodonte

Quelle ne fut pas notre surprise de nous retrouver nez à nez avec ce Man 4x4 et d'un autre en 6x6 chargés plus que de raison d'énormes troncs . Heureusement que nous les avons rencontrés , ils nous ont remis sur le bon chemin . En les suivant , nous avons remarqué que dans les virages un peu serrés , ils cassaient tous les arbres de petites tailles . Impressionnant !

Ce camion nous remettra sur le bon chemin !

Ce camion nous remettra sur le bon chemin !

Bivouac au bord du lac Aoou

Bivouac au bord du lac Aoou

Lac Aoou

Lac Aoou

Pas facile de trouver un chemin qui mène au bord du lac mais l'on a été récompensé .

Piste vers Kastania

Piste vers Kastania

Les pistes sont souvent roulantes . A plusieurs reprises nous avons constaté que certains propriétaires ne s'embêtaient pas . Chaine ou carrément portail cloturaient les chemins . A chaque fois , nous avons trouvé une voie de dégagement , parfois beaucoup moins carrossable!!!

Les MétéoresLes Météores
Les MétéoresLes MétéoresLes Météores
Les MétéoresLes Météores
Les MétéoresLes MétéoresLes Météores

Les Météores

Quel contraste avec les jours précédents .

Les Météores ne faillisent pas à leur réputation . 

Des cars par dizaines et un monde de fou malgré l'heure matinale . Ca gâche un peu les lieux mais la visite est tout de même très intéressante .

Les Météores

Les Météores

Sur les hauteurs de Psatha

Sur les hauteurs de Psatha

Plage de Melokopi

Plage de Melokopi

Pour l'atteindre un 4x4 est obligatoire  5 bons kilomètres de piste

Descendre est toujours possible mais remonter ...

Plage de Melokopi

Plage de Melokopi

Site de Heraion

Site de Heraion

GRECE 2015
GRECE 2015
Canal de CorintheCanal de Corinthe

Canal de Corinthe

Bivouac à côté de Metarmorphosi où les plages ne sont malheureusement pas toujours très propres .
Bivouac à côté de Metarmorphosi où les plages ne sont malheureusement pas toujours très propres .
Bivouac à côté de Metarmorphosi où les plages ne sont malheureusement pas toujours très propres .
Bivouac à côté de Metarmorphosi où les plages ne sont malheureusement pas toujours très propres .
Bivouac à côté de Metarmorphosi où les plages ne sont malheureusement pas toujours très propres .
Bivouac à côté de Metarmorphosi où les plages ne sont malheureusement pas toujours très propres .
Bivouac à côté de Metarmorphosi où les plages ne sont malheureusement pas toujours très propres .

Bivouac à côté de Metarmorphosi où les plages ne sont malheureusement pas toujours très propres .

Bivouac vers Portocheli

Bivouac vers Portocheli

Nauplie
Nauplie

Nauplie

La région de Nauplie n'est pas très accueillante envers les personnes possédant un véhicule où il est possible de dormir à l'intérieur .

Alors que nous étions tranquillement installés sur une plage à l'ombre d'eucalyptus en début d'après midi sans la moindre intention d'y rester pour la nuit ( les bars faisaient trop de bruit ) , la police est venue nous rendre une petite visite de courtoisie . 

Enfin la courtoisie n'était pas trop au rendez vous puisque on nous a intimé sur le champ de ranger nos chaises et notre table et de nous voir remettre une petite lettre en plusieurs langues nous expliquant que nous sommes les bienvenues mais que le camping sauvage est interdit en Argolie .

Ce gentil policier venu nous en informer peut nous verbaliser d'un montant de 300 € !!! 

Il nous fait comprendre qu'il repassera plus tard . 

On a compris le message ...

A noter que c'est la seule région de Grèce qui nous a accueilli de cette façon . 

Andritsena et son arbre d'où jaillit une fontaine
Andritsena et son arbre d'où jaillit une fontaineAndritsena et son arbre d'où jaillit une fontaine

Andritsena et son arbre d'où jaillit une fontaine

Un bon moment pour les papilles gustatives .Un bon moment pour les papilles gustatives .

Un bon moment pour les papilles gustatives .

Dimitsana
Dimitsana

Dimitsana

Bain de boue aux bains Romain de Loutra Kylinis
Bain de boue aux bains Romain de Loutra Kylinis
Bain de boue aux bains Romain de Loutra Kylinis

Bain de boue aux bains Romain de Loutra Kylinis

Belle rencontre , au bain de boue de Loutra Kylinis . 

Malgré la barrière de la langue , on se fait expliqué les meilleurs endroits pour collecter la boue et se l'appliquer sur le corps .

Bivouac à côté de Paleros
Bivouac à côté de Paleros
Bivouac à côté de Paleros
Bivouac à côté de Paleros
Bivouac à côté de Paleros

Bivouac à côté de Paleros

Les photos ne sont pas très parlantes mais ce fut l'un de nos meilleurs bivouac de ce voyage  . 

Grâce à un petit olivier , nous avions de l'ombre pratiquement toute la journée . 

La plage à 20 m avec une eau limpide .

La remontée sur environ 1 km est un peu délicate , 4x4 obligatoire . 

Chemin à côté de Peratia
Chemin à côté de Peratia

Chemin à côté de Peratia

Ile de Lefkada
Ile de Lefkada
Ile de Lefkada
Ile de Lefkada
Ile de Lefkada
Ile de Lefkada
Ile de Lefkada
Ile de Lefkada
Ile de Lefkada

Ile de Lefkada

Quoi de mieux pour finir nos vacances que ce merveilleux bivouac repéré sur Goog E .

Seul sur cette petite plage dans un paysage magnifique .

Une idée de notre parcours

Une idée de notre parcours

Nous avons parcouru 5085 kms en 3 semaines .

1er jour : Nantes – Jarnages ( bivouac )

2ème jour : Jarnage – Alessandria ( camping )

3ème jour : Alessandria – Ancone ( bateau )

4ème jour : Igoumenitsa ( camping )

5ème jour : Igoumenitsa – Dodone – grotte de Perama - Monodendri ( bivouac)

6ème jour : Monodendri – lac Aoou ( bivouac )

7ème jour : Lac Aoou – Kastraki ( camping )

8ème jour : Kastraki ( Météores ) – Corinthe -Plage de Melokopi ( bivouac )

9ème jour : Plage de Melokopi – Metamorphosis ( Bivouac )

10ème jour : Metamorphosis – Portocheli ( bivouac )

11ème jour : Portocheli – Nauplie – Paralio Astro ( camping )

12ème jour : Paralio Astro – lagune de Voidokilia - Tholo ( camping )

13ème jour : Tholo – Andritsana – Dimitsana – Loutra Kylinis ( camping )

14ème jour : Loutra Kylinis – Paleros ( bivouac )

15ème jour : Paleros – ile de Lefkada ( bivouac )

16ème jour : Ile de Lefkada – Igoumenitsa ( bateau )

17ème jour : Ancone – Asti ( bivouac )

18ème jour : Asti – Jarnage ( bivouac )

19ème jour : Jarnage – Nantes

Published by Gaëtan - dans Autres voyages
commenter cet article
17 mars 2015 2 17 /03 /mars /2015 21:07

eg1050modcomp

 

Siwa - Egypte

Published by Gaëtan
commenter cet article
28 août 2014 4 28 /08 /août /2014 18:59

                                     Portugal-2014-0185 Musée Guggenheim Bilbao

 

Départ dans un premier temps pour Bilbao et visiter le fameux musée Guggenheim .
Bien qu’étant totalement néophyte en la matière , ce musée d’art moderne nous a particulièrement plu . Les œuvres permanentes sont impressionnantes de par leur taille et leur originalité .
Une bonne expérience .

 

Portugal-2014-0223 Musée Guggenheim Bilbao

 

 

Seul bémol , le stationnement autour du musée est quasi inexistant surtout pour les véhicules de plus de 2 mètres . Heureusement pour nous , nous y sommes arrivés un dimanche . Moins de monde en ville et gratuit .

 

Portugal-2014-0275 Bivouac env Santander

Après cette visite , nous partons en direction de Santander . Sur la côte , pas facile de trouver un endroit calme . Mais à force de tourner on finit par dénicher le coin idéal . une belle vue du haut des falaises et au calme . La météo n’est pas géniale , il fait froid et pourtant on est mi-juillet ! 

carte-portugal1

 

A la frontière entre l'Espagne et le Portugal on débute un road book que nous a gentiment prêté Dakure25 . ( Merci Luc  )

Le départ est un peu laborieux . Je fais une erreur de manip du GPS et l'on part à l'opposé . On s'en rend compte assez vite mais les premières pistes nous font tourner en rond . On décide de continuer un peu plus loin .

 

Portugal-2014-0308 Vers Bragança

 

La vieille ville de Bragança est très belle et magnifiquement restaurée où ilest agréable de déambuler dans les ruelles ombragées .

 

                          Portugal-2014-029 Bragança Portugal

                                                                                          Chateau de Bragança

Portugal-2014-031 Bivouac - Vila Porca

Bivouac dans les environs de Macedo , pas facile de trouver un endroit plat dans le coin .

 

Portugal-2014 0320 Vallée du Douro

Portugal-2014 0323 Vallée du Douro

 

Portugal-2014 0329 Vallée du Douro

 

La route entre Sambrosa , Pinhao et Peso da Regua offre de très beaux points de vue sur la vallée du Douro et ces coteaux . Tout d’abord sur les hauteurs , puis ensuite en longeant le fleuve . La vigne est partout . L’homme a su sculpté les collines pour en faire un des plus beaux paysages du Portugal .

 

Portugal-2014 0340 Pinhao

 

Portugal-2014 0346 Pinhao

 

La petite gare de Pinhao avec ses azuleros complète le décors .

 

Portugal-2014 0364 Bivouac vers Sernancelhe

Bivouac au milieu des pins dans les environs de Guarda .

Portugal-2014 0369 RB Guarda Manteigas

Nous avons rendez vous avec Sylvain et Katell .
Nous sommes un peu loin du point de rencontre et nous souhaitons faire une partie du road book entre Guarda et Mantiguas . 
Nous partons de bonne heure . La vallée est encore sous les nuages alors que pour notre part nous avons un ciel radieux . 

 

Portugal-2014 0373 RB Guarda Manteigas

 

Portugal-2014 0390 RB Manteigas Covilha

 

La Serra Estrella nous offre de magnifiques panoramas . 

 

Portugal-2014 0393 RB Manteigas Covilha

La Piste est poussiéreuse et l’on se suit de loin !

Portugal-2014 0401 RB Manteigas Covilha

 

Les cailloux ont remplacé la poussière . Ces derniers auront raison d'un pneu sur le Disco .

Portugal-2014 0416 RB Manteigas Covilha

 

Portugal-2014 0424 RB Manteigas Covilha

 

On a passé un excellent moment sur cette piste à flanc de montagne avant de redecendre sur Covilha .

 

Portugal-2014 0432 Env Castelo Branco

Après une nuit tranquille au sympathique camping de Fundao ( on était quasiement seul sur le camping ) , nous cheminons sur des pistes roulantes en direction de Castelo Branco .

La suite est plus corsée . Un peu après Santa de Merculès , on se retrouve devant une bonne descente .
Après une reconnaissance à pieds ( où je tiens à peine debout à cause de pierres qui roulent sous les chaussures ) on décide de s’engager en priant que le road book ne se plante pas et que l’on ne soit pas obligé de repasser par là .

On descend sans grosse difficulté . Le Toy glisse un peu mais rien d'effrayant .
Les indications du road book nous paraissent floues . De nouvelles pistes ont été créées . On a beaucoup de mal à se diriger malgré quelques points GPS trop espacés pour nous être utiles .
Au bout de 2 heures à tourner , il faut se rendre à l’évidence qu’on tourne en rond et que l'on n'a pas d'autre choix pour sortir de cette zone que de reprendre cette pente impressionnante !
Pas le temps de réfléchir , gazzz .
A ma grande surprise le Toy remonte . Je ne sais pas ce que l'on aurai fait s'il en avait été autrement !
Sur ce coup là il m’a bluffer …

 

Portugal-2014 0435 Env Castelo Branco

Sur la photo , elle n’a l’air de rien mais je vous assure qu’à la remontée le trouillomètre est passé quelques secondes en zone rouge ! 

 

Portugal-2014 0442 Env Castelo Branco

Bivouac du soir dans les collines recouvertes d’eucalyptus , ça sent bon .

 

Portugal-2014 0445 Env Castelo Branco

La météo se dégrade un peu , toute la journée se déroulera sous de bonnes averses avec un ciel plombé .
Qu’à cela ne tienne , cela ne nous décourage pas de bouger .

 

Portugal-2014 0452 Menhir de Maeda

Les Bretons n’ont pas , et de loin , le monopole des menhirs et autres dolmens .
Par ce temps bien de chez nous , rien de mieux que d’aller rendre une petite visite au plus grand mégalithe d’Europe , rien que ça !
Haut de 7 mètres et d’un diamètre de 1,25 mètre, cet imposant bloc de pierre et à forme résolument avantageuse de l’homme constituerait un témoignage du culte à la fertilité. Enfin c’est ce que disent les spécialistes … 

Portugal-2014 0468 Marvao

Portugal-2014 0459 Marvao Portugal-2014 0484 Marvao

Non loin de la frontière espagnole , le petit village de Marvao est accroché à la montagne telle la bernique sur son rocher …
Le village est entouré de remparts . Toutes les habitations ainsi que le château ne semblent pas du tout avoir soufferts des affres du temps . Tout est magnifiquement conservé . On en profite pour faire le tour par le chemin de ronde et de visiter le château . L’entrée est tellement modique qu’il serait dommage de s’en privé . 

 

Portugal-2014 0503 Env Arroyolos

Après les pins et les eucalyptus ce soir ce sont les chênes lièges de l'Alentejo que l'on a comme décors pour le bivouac .

Portugal-2014 0540 Evora

 Pour atteindre Evora , on tente d’y arriver par les pistes . Malheureusement de nombreux chemins sont fermés . Certains propriétaires les ont cadenassés ont mis de gros et imposants portails avec la belle mention privado . 
Ce sera une constante dans l’Altenejo . 

Pendant plusieurs jours ce sera visites citadines .

Tout d’abord Evora , ville principale de l’Altenejo et inscrite au patrimoine mondiale de l’UNESCO est probablement avec Lisbonne l’une des plus belles villes du pays .

Portugal-2014 0545 Evora 

 

Nous y étions un dimanche , les rues sont quasi désertes , c’est que du bonheur de visiter dans ces conditions .

 

 Portugal-2014 0674 LisbonnePortugal-2014 0670 Lisbonne

 

En soirée on rejoint Lisbonne . Pendant 2 jours , du matin au soir , on profitera au maximum du pass des transports publiques qui nous permettra de découvrir cette capitale aux multiples facettes .

Portugal-2014 0697 Lisbonne

La tour de Belem

 

Portugal-2014 0711 Lisbonne Portugal-2014 0770 Lisbonne

Le monastère des Jeronimos

Portugal-2014 0598 Lisbonne

Portugal-2014 0783 Lisbonne La ville est réputée pour ces fameux tramways .

 Portugal-2014 0816 Cap Espichel

Portugal-2014 0808 Cap Espichel

Après cette escapade dans les villes , retour à la nature et direction le cap Espichel pour aller observer des traces de dynosaures sur la falaise .

 

 Portugal-2014 0826 Env Fontainhas

Bivouac sur la côte aux alentours de Fontainhas . On a un peu hésité à s’engager sur ces pistes très sablonneuses mais on ne le regrettera pas . 

Portugal-2014 0839 Env Fontainhas

Portugal-2014 0843 Env Fontainhas

Après une nuit un peu venteuse sur notre falaise , on continue le road book en direction de Vila Nova de Milfontes qui alterne en paysages côtiers et forêt de résineux .

Portugal-2014 0873 Env VN Milfontes

Les pistes sont sablonneuses . Sur le bord de l’une d’entre elles , on voit un gars qui nous fait de grands signes . On s’arrête . Il nous explique qu’il est ensablé et que dans la voiture il y a sa femme et surtout un bébé . On n’hésite pas une seconde . On va voir . Son simili 4x4 est posé jusqu’au châssis . Plusieurs coups de sangle seront nécessaire pour le sortir de ce mauvais pas . 
Est-ce dû au sable mais l’appareil a bugger , désolé de la qualité . snifff 

Portugal-2014 0943 Env VN Milfontes

Sable dur ou sable mou , on ira mettre les pieds dans l’eau avant de s’engager !

Portugal-2014 0946

Portugal-2014 0880 Env VN Milfontes

Encore un bivouac pourri ce soir …

 

Portugal-2014 0946

 

Portugal-2014 0948

Les paysages côtiers son toujours aussi beaux mais la météo n'est pas toujours au rendez vous . On a froid et dire qu'on est en juillet ! 

Portugal-2014 0953 Cabo Sardao

Au Cap Sardao , des cigognes nichent sur les falaises . Phénomène très surprenant et d’après ce que l’on peut lire c’est un fait unique . Lors de notre passage , les nids étaient bien visibles mais les cigognes absentes .

 

Portugal-2014 0959 Odeceixe

Vers praia de Odeceixe

Portugal-2014 0961 Env Carrapateira

Vers Carapateira 


Petite pause à la mi-journée très sympa à Odeceixe avant de poursuivre vers Carapateira voir les surfers.
La boucle , par une très belle piste , offre de très beaux panoramas .

 

Portugal-2014 0965 Cap St Vincent

Puis route pour le cap Saint Vincent . Ce n’est pas notre premier passage ici , mais c’est toujours aussi beau et venteux !

Portugal-2014 0968 Biv serre Monchique

La fin de journée approche et l’on se met en quête d’un coin tranquille sur la côte .

Malheureusement plus l’on se rapproche de Lagos plus le béton est présent . On se réfugie dans la Serra Monchique mais là aussi pas facile de trouver un coin sympa . Beaucoup d'endroits discrets sont squattés par de belles demeures . On se résigne à bivouaquer sur ce terre-plein poussiéreux . A défaut d’être joli , l’endroit est calme . On ne peut pas gagner à tous les coups , c'est ça aussi le voyage .

Portugal-2014 0972 Vers Aguas Frias

Les incendies de ces dernières années n’ont pas épargné la région . Les stigmates sont encore bien présents .

 

Dans la journée , on traverse une bonne partie du pays dans sa largeur par des petites routes pas toujours en très bon état . De Monchique à Mertola , les paysages sont sympas surtout dans la Serra jusqu’à Almodovar .

 

Portugal-2014 1026 Vers Almodovar

D’almodovar à Mertola , les champs de chênes liège ou d’oliviers sont un peu plus monotones .

Portugal-2014 0981 Mertola

 

Mertola avec sa vieille citadelle est sympa à visiter . Peu de touristes dans le secteur pourtant ça vaut le détour . Quelques kilomètres plus la mine de Sao Domingo est impressionnante . 
Comme on est dimanche , les gens de la région viennent en masse se baigner dans un des lacs ( celui qui n’est pas nocif ! ) . Une petite plage a été aménagée . On arrive à trouver un coin pour bivouaquer . Seul hic , on est proche de la plage et le bar attenant fait une animation DJ , Karaoke tard dans la nuit .

Portugal-2014 0988 Mina de Sao Domingos

Au petit matin , c’est nettement plus calme et l’on peut apprécié un peu mieux le site . 

Portugal-2014 0991 Mina de Sao Domingos

Portugal-2014 1021 Mina de Sao Domingos

Si les bâtiments comme l’église ou les logements ouvriers restent entretenus , il n’en est pas de même pour ceux du site d’exploitation de la mine . Il reste de vieux bâtiments tombant en ruine . Il s’en dégage une atmosphère de ville fantôme .

Portugal-2014 1026 Vers Almodovar

 Portugal-2014 1027 Env Serpa

C’est notre dernière petite journée de pistes . Le road book suit son petit bonhomme de chemin sur des pistes faciles et roulantes au milieu des champs de chênes liège . On traverse peu de villages . 

Portugal-2014 1032 Serpa                         Portugal-2014 1033 Serpa

 

Quand nous arrivons en soirée à Serpa , la ville est endormie . Personne dans les rues mis à part quelques personnes âgées sur les bancs de la place sur le pas de leur porte . C’est un grand classique dans les pays du Sud .

Demain dernier jour en terre lusitanienne .

 

Portugal-2014 1057 Moura

 

Petite journée touristique , on commence par Moura .
Cette bourgade avec son château est une petite station thermale dont les eaux sont reconnues pour le bien fait des rhumatismes . La visite commence par le château qui a été rénové , enfin ce qui pouvait l’être . On s’amuse avec quelques instruments de vue ou d’illusion d’optique disposés dans la cour . 

 

Portugal-2014 1081 Mourao

 

Quelques kilomètres plus loin , le village de Mourao . A l’intérieur , il n’y a pas grand-chose à voir . Pour ceux qui ne sont pas trop sujet au vertige , la balade sur les remparts est sympa . La vue sur le village d’un blanc immaculé et le lac sur le rio Guadiana valent plus que le détour .

Portugal-2014 1098 Monsaraz

En fin d’après midi , on arrive à Monsaraz qui se repère de loin grâce à son château accroché au seul piton rocheux de la région. Sur le parking du château , on croise rapidement 2 Def 130 Td4 équipés de cellules Modulidea .Ce seront les seuls 4x4 que l’on verra de notre voyage .

Ses rues étroites, ses diverses églises sont toutes peintes en blanc et tranchent avec la pierre brut des remparts . La vue est magnifique sur la plaine alentour ainsi que sur le rio Guadiana . 
Le soir , un discrêt éclairage met en valeur cette citée .

Portugal-2014 1125a Monsaraz

 

Portugal-2014 1101 Env Monsaraz

Pour notre part on trouvera un beau bivouac au bord du rio pour notre dernière nuit au Portugal .
Le lendemain , on quittera le Portugal en direction de Cordou en Espagne

 

Portugal-2014 1177

 

La ville de Cordou valait vraiment le détour de plus de 300 kms que nous effectuerons pour visiter cette ville .

Monument de la tolérance par excellence , la mezquita ou mosquée cathédrale est une merveille . Ce lieu de culte fut tour à tour un ancien temple romain qui devint église puis mosquée, et dans laquelle fut ensuite érigée une cathédrale, rien que ça !

Portugal-2014 1193

 

Portugal-2014 1219

Portugal-2014 1324

Dernière nuit au pieds d'éoliennes , on n'imaginait pas comme c'est impressionnant de dormir au pieds de ces géeants d'acier .

 

Petit récapitulatif du voyage :

 

Le Portugal est un très beau aux paysages variés . La population est très accueillante et l’on a souvent rencontré des gens qui parlaient le français .
Dans les restaurants que l’on a fréquenté , les portions sont plus que correctes . Le menu du jour était entre 7 et 9€ suivant les endroits .
Il existe un incroyable réseau de pistes . Les pistes empruntées étaient souvent roulantes mais nous avons rencontré quelques portions de pistes cassantes ( Serra Estrella ) et de sable sur la côte . Eviter les belles allées ou pare feu sablonneux dans les forêts proche de la côte . Vous risquez de vous mettre dans de belles galères .
Avant de s’engager sur les pistes bien s’informer grâce aux panneaux positionné en général à l’entrée des villes sur le niveau des risques d’incendie .
Comparé aux années précédentes ,cette année on craignait pas grand-chose !!!


Nous avons fait en 3 semaines 5188 kms pour une consommation moyenne de 13.9litres .
Itinéraire suivi :
1er jour : Nantes – Castelneau ( bivouac )
2ème jour : Castelneau – Bilbao – Suances ( bivouac )
3ème jour : Suances – Puebla de Sanabria ( camping )
4ème jour : Puebla de Sanabria – Bragança – Vila de Porca ( bivouac )
5ème jour : Vila de Porca – Vallée du Douro – Sermancelhe ( bivouac )
6ème jour : Sermancelhe – Serra Estrella – Fundao ( camping )
7ème jour : Fundao – Castello Branco ( bivouac )
8ème jour : Castello Branco – Marvao – Estremoz ( bivouac )
9ème jour Estremoz – Evora – Lisbonne ( camping )
10ème jour : Lisbonne ( camping )
11ème jour : Lisbonne ( camping )
12ème jour : Lisbonne – Cap Espichel – Fonteinhas ( bivouac )
13ème jour : Fonteinhas - Vila Nova de Milfontes ( bivouac )
14ème jour Vila Nova de Milfontes – Serra Monchique ( bivouac )
15ème jour Serra Monchique – Minas de Sao Domingo ( bivouac )
16ème jour Minas de Sao Domingo – Serpa ( camping )
17ème jour Serpa – Monsaraz ( bivouac )
18ème jour Monsaraz – Cordoba ( camping )
19ème jour Cordoba – Baltanas ( bivouac )
20ème Baltanas – Nantes 

Les campings : 

Les prix ( juillet 2014 ) des campings sont donnés pour 3 adultes , une voiture ( souvent considérée comme un camping-car ) avec l’électricité .

Puebla de Sanabria ( Esp ) :
Camping Los Robles , Petit camping calme , très propre ombragé , patro sympa , proche du lac , baignade possible , prix 25€


Fundao ( Port ) : 
Camping municipal , très calme , ombragé , très propre , piscine , prix doux , 15€

Lisbonne : 
camping de Monsanto , ombragé , moyennement propre , un peu bruyant à cause des routes environnantes , piscine bondée à cause des colonies de vacances ou centres aérés qui viennent , wifi gratuit , prix 36,30€/nuit

Serpa ( Port ) :
Camping municipal , calme , ombragé , propre , les résidents du camping sont autorisés à aller gratuitement à la piscine municipale qui se trouve juste en face , très grande piscine très bien aménagée . prix 11,11€

Cordoba ( Esp ) :
Camping municipal El Brillante : Très bien situé ( 3 km du centre ) , ombragé , propre , piscine correcte , certains emplacements ont des petits soucis d’odeurs d’égout . prix 34€

 

Quand à notre nouvelle monture , et bien nous sommes convaincus qu'elle a fait ces preuves .

Pas de panne , confortable et passe à peu près partout .

Seul bémol , le bruit de l'échappement qui nous semble trop important ...

 

 

 

 

 

 

 

 

Published by Gaëtan - dans Autres voyages
commenter cet article